Archive

Archive for janvier 2011

Entrevue avec Dr. Mario Messier, Directeur scientifique du GP2S

Le Groupe de promotion pour la prévention en santé (GP2S) est un organisme à but non lucratif ayant son siège social au Québec et dont la mission est de promouvoir la santé et le mieux-être en milieu de travail. 

GP2S a créé la toute première norme « Entreprises en santé », une certification de type ISO, afin de reconnaître les efforts des employeurs canadiens qui contribuent à faire de leur milieu un environnement propice au développement de saines habitudes de vie. 

GP2S a fait sa marque tant au Canada qu’à l’international dans le domaine de la promotion de la santé et du mieux-être au travail.

Nous avons rencontré Dr Mario Messier, médecin spécialisé en santé du travail et également directeur scientifique du GP2S, pour en apprendre davantage au sujet de cet organisme et des défis que lui réserve l’avenir.

Q : Comment décririez-vous GP2S et sa mission?

R : La mission de GP2S, le Groupe de Promotion pour la Prévention en Santé est de promouvoir la santé, le mieux-être et la productivité en milieu de travail. Pour y arriver, elle agit à plusieurs niveaux. Du coté des entreprises, elle les aide à comprendre que la santé de leur personnel constitue un enjeu stratégique majeur. Elle leur rappelle que pour prospérer et grandir, elles ont besoin d’employés bien formés, motivés et en santé et qu’elles ont donc tout intérêt à intégrer la santé et le mieux-être du personnel dans leur plan d’affaire. D’autre part le GP2S  intervient auprès des différents partenaires et intervenants en entreprises (pouvoirs publics, médias, fournisseurs de services, assureurs, milieux de la formation et de la recherche, et autres afin de favoriser le transfert des connaissances et la convergence des actions. Tout ceci afin de générer un environnement qui facilite la santé, le mieux-être et la productivité en milieu de travail.  

Q : Qu’est-ce qui vous a motivé à vous engager dans GP2S?

R : J’ai débuté ma carrière à titre de médecin de famille avant de bifurquer vers la santé au travail. Mais autant comme médecin de famille que comme médecin du travail, j’ai réalisé avec le temps que ma réelle passion dans la vie, ce n’était pas de traiter les maladies mais plutôt d’aider les gens à vivre en santé.

Et puisque notre santé dépend surtout de nos comportements et de l’environnement dans lequel nous évoluons, il m’est apparu logique et naturel de chercher à promouvoir la santé dans un milieu que je connaissais déjà fort bien, celui des entreprises.

Le milieu de travail constitue le principal milieu de vie pour la plupart d’entre nous et c’est un endroit privilégié pour intervenir en prévention et en promotion de la santé. Il s’agit d’un milieu où nous retournons jour après jour et où l’employeur a tout intérêt à valoriser la santé et le mieux-être puisque ses actions en ce sens génèrent de nombreux bénéfices (absentéisme diminué, productivité accrue, meilleur engagement du personnel, meilleur climat de travail, recrutement facilité, etc.) 

Q : Selon vous, quelle est la plus grande réalisation de GP2S jusqu’à maintenant?

R : Bien que le GP2S soit encore jeune, elle a déjà réussi à regrouper le milieu des entreprises, des fournisseurs de service et de la santé publique autour d’une même préoccupation; comment faire pour améliorer la santé des travailleurs québécois et contribuer à accroître la productivité de nos entreprises. Depuis sa création, le GP2S a contribué à la prise de conscience qui se fait de plus en plus en milieu de travail sur l’importance d’investir dans le domaine de la promotion de la santé et du mieux-être.

Bien sûr, la norme "Entreprise en santé" constitue notre réalisation la plus connue. Cette norme de type ISO représente une première mondiale en matière de promotion de la santé en milieu de travail. Il s’agit d’une démarche structurée basée sur les meilleurs pratiques dans le domaine qui permet d’agir en entreprise sur la prévention, la promotion et les pratiques organisationnelles favorable à la santé. Actuellement douze entreprises ont reçu leur certification et plus d’une centaine sont engagés dans une démarche de mise en œuvre.

Q : Quels éléments considérez-vous comme essentiels au succès d’un programme de mieux-être?

R : L’élément le plus important, c’est l’engagement des différents partenaires de l’entreprise. D’une part, l’engagement de la direction est essentiel puisque c’est elle qui attribue les budgets et qui autorise ou non la participation du personnel. C’est aussi elle qui peut le mieux aplanir les obstacles et exercer du leadership dans le domaine.  D’autre part, l’engagement des gestionnaires de tous niveaux est nécessaire puisque que ce sont eux qui agissent en tant qu’intermédiaires entre la direction et le personnel. Ils sont en contact quotidien avec les employés et ils peuvent grandement influencer leur participation. Finalement, l’engagement des employés est bien sûr essentiel puisque ce sont eux qui vont embarquer ou non dans une initiative de mieux-être. Ce sont eux qui vont faire que le programme va marcher ou non. Pour obtenir la participation des employés, il faut les consulter, tenir compte de leurs besoins et de leurs idées et surtout réussir à se mériter leur confiance.

Q : À votre avis, quelle composante principale les employeurs devraient-ils inclure dans un programme de mieux-être?

R : Pour avoir du succès, un programme de mieux-être doit favoriser la satisfaction au travail des employés Il faut donc procéder à une bonne collecte de donnée afin de comprendre quels sont les principaux irritants chez les employés puis élaborer un programme bien structuré qui tienne compte de l’opinion et des besoins du personnel et qui s’associe à des pratiques de gestion favorables.  

Q : Que reste-t-il à accomplir à GP2S?

R : On entend régulièrement dans les médias que le Québec traine de la patte en matière de productivité par rapport à ses principaux partenaires d’affaires. Chacun y va de son explication et de ses suggestions pour améliorer la situation mais je constate que la promotion de la santé et le mieux-être en milieu de travail ne font presque jamais partie des hypothèses de solution qui sont soumises par nos leaders d’opinion pour améliorer la productivité des entreprises.

Pourtant, on sait maintenant qu’un employé qui possède des habitudes de vie favorables, qui se sent bien dans sa peau et qui ne vit pas trop de stress au travail sera beaucoup plus engagé et productif que celui qui n’est pas là. .

GP2S doit avec l’aide de ses partenaires continuer à sensibiliser et à éduquer le milieu des affaires afin qu’il comprenne mieux comment et pourquoi les investissements en santé et en mieux-être constituent de bonnes décisions d’affaires. Qu’il s’agit pour eux d’un enjeu stratégique majeur puisque la promotion de la santé du personnel représente une source significative de productivité encore largement sous exploitée.

Bien sûr, un employeur, une fois sensibilisé et prêt à passer à l’action a besoin de support, d’outils et de programmes efficaces. GP2S et ses partenaires doivent donc s’assurer qu’une offre de service pertinente et bien structurée soit disponible sur le marché.

Q : Finalement, que signifie pour vous la notion de « mieux-être »?

R : Le concept du mieux-être fait généralement référence aux aspects sociaux et psychologiques de la santé des personnes. Mais pour moi, il est  difficile de dissocier la notion de mieux-être de celle de la santé globale. Je voie le mieux-être comme l’incarnation moderne du concept plus classique d’esprit sain dans un corps sain et de celui plus récent de résilience. 

L’organisation mondiale de la santé définit la santé comme étant "un état de bien-être physique, mental et social qui ne consiste pas seulement en l’absence de maladie ou d’invalidité." La santé est considérée comme une ressource de notre vie quotidienne, un concept positif qui met en valeur nos ressources sociales, individuelles et nos capacités physiques. Une ressource qui nous permet de réaliser nos buts, nos objectifs et nos rêves.

Pour moi, le mieux-être s’associe intimement aux concepts de santé, de sérénité et d’équilibre.

Mario Messier, MD
Santé au travail/Promotion de la santé
Directeur scientifique du GP2S
www.gp2s.net

Catégories:Uncategorized
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 315 followers

%d bloggers like this: